Organisation nationale faîtière du monde du travail en santé

apprentissage - formation - coopération

En savoir plus

CSDQ ASSC adopte une recommandation de la mise en œuvre de l’utilisation de perfusions sous-cutanées

Certificat fédéral de capacité - Assistant-e en soins et santé communautaire

La Commission suisse pour le développement professionnel et la qualité de la formation ASSC a adopté une recommandation concernant la mise en œuvre de la compétence opérationnelle D.4 relative à l'utilisation des perfusions sous-cutanées à l’attention des entreprises. Les recommandations sont décrites plus en détail ci-dessous.

Dans le plan de formation des assistant-e-s en soins et santé communautaire (ASSC) CFC (page 40) les perfusions sous-cutanées sont effectivement mentionnées dans la famille de situation de la compétence D.4, mais par contre pas dans la description de la compétence opérationnelle. La Commission suisse pour le développement professionnel et la qualité de la formation CSDQ responsable des documents de formation ASSC CFC a donc clarifié et adopté une recommandation de la mise en œuvre de la compétence opérationnelle D.4 concernant l’utilisation de perfusions sous-cutanées. Cette recommandation de mise en œuvre tient compte des diverses conditions cadre dans les entreprises et devrait cependant servir à une pratique homogène dans toute la Suisse.

Recommandation aux entreprises

La CSDQ ASSC recommande aux entreprises de mettre en œuvre la compétence D.4 concernant l'utilisation des perfusions sous-cutanées comme suit :

  1. L’assistante / l’assistant en soins et santé communautaire (ASSC) prépare, administre et change des perfusions sous-cutanées de même que des perfusions avec voie veineuse périphérique (préparer des perfusions exemptes de solution médicamenteuse et lorsqu’une voie est en place les administrer et changer celles contenant déjà une solution médicamenteuse). Comme pour les perfusions avec voie veineuse périphérique la pose est assurée par l’infirmier / l’infirmière diplomé-e ES/HES.
  2. L'utilisation spécifique des perfusions sous-cutanées et tout élargissement de la compétence de l’ASSC – une fois la formation terminée – concernant l’utilisation susmentionnée de perfusions sous-cutanées, est de la responsabilité des entreprises après une formation appropriée de l’ASSC. Ces tâches restent un acte délégué pour les ASSC.

Le secrétariat de l’OdASanté a envoyé cette recommandation aux OrTra cantonales avec la demande de la faire parvenir aux entreprises.