Organisation nationale faîtière du monde du travail en santé

apprentissage - formation - coopération

En savoir plus

Corona

Formation dans le domaine de la santé (PQ, Examens féd., etc.)

PQ 2021: communication de branches

11.02.2021 – Malgré la pandémie, les procédures de qualification devraient, dans la mesure du possible, se dérouler de manière ordinaire dans tous les cantons. D’éventuelles dérogations au droit en vigueur peuvent avoir lieu en raison de la situation sanitaire, lorsque malgré toutes les mesures organisationnelles possibles, les dispositions cantonales ou nationales ne permettent pas la mise en œuvre ordinaire.

Si toutes les mesures organisationnelles possibles ne devaient pas permettre une mise en œuvre ordinaire des examens en temps utile, la Task Force « Perspectives Apprentissage » a approuvé la position de repli suivante (plan B) : évaluation du travail pratique par l’entreprise formatrice au lieu d’un examen pratique.

Cette position de repli est valable pour les trois formations professionnelles initiales Aide en soins et accompagnement AFP, Assistant-e en soins et santé communautaire et Technologue en dispositifs médicaux CFC.

Le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI créera les bases légales pour cette position de repli concernant le travail pratique. Elles devraient être mises en place d’ici mars 2021.

Les responsabilités concernant la mise en œuvre de la procédure de qualification selon la loi sur la formation professionnelle restent les mêmes : les cantons veillent à ce que les procédures de qualification soient mises en œuvre. Il est donc recommandé, si nécessaire, de s'adresser à l'Office cantonal de la formation professionnelle.

Task Force 2020 : tenir compte des spécificités de la formation professionnelle

12.01.2021 – La Task Force "Perspective Apprentissage" prend connaissance de l'évolution récente de la situation épidémiologique et s'en inquiète. Jusqu'ici, l’enseignement dans la formation professionnelle initiale a pu se maintenir dans les trois lieux de formation, à savoir les entreprises, les écoles professionnelles et les cours interentreprises. Pour la Task Force, tout durcissement des mesures imposées par la pandémie de coronavirus allant dans le sens d'une interdiction de l'enseignement en présentiel dans des institutions de formation doit idéalement tenir compte des spécificités de la formation professionnelle, dont la particularité est d'être fortement axée sur le marché du travail. Il faudra prévoir en particulier des exceptions pour les formations pratiques sur tous les lieux de formation et pour les examens de sorte à pouvoir les maintenir en respectant les mesures de protection.

Procédures de qualification 2021 : la CPQ a approuvé la proposition d’OdASanté et de SAVOIRSOCIAL

04.01.2021 – La CPQ a approuvé la proposition de l'OdASanté et de SAVOIRSOCIAL (v. information du 17.12.2020). Les cantons sont donc chargés de mener les procédures de qualification pour

  • Assistant-e en soins et santé communautaire CFC
  • Aide en soins et accompagnement AFP
  • Technologue en dispositifs médicaux CFC

conformément à l'Ordonnance sur la formation.

Procédures de qualification 2021 : informations sur la mise en oeuvre

17.12.2020 – En raison de la pandémie, une discussion a été menée avec les partenaires s’occupant de la mise en œuvre de la procédure de qualification (PQ). Il s'agissait de déterminer si celle-ci pourrait être organisée conformément à l’ordonnance de formation (orfo) pour les formations professionnelles initiales suivantes :

  • Assistant-e en soins et santé communautaire CFC
  • Aide en soins et accompagnement AFP
  • Technologue en dispositifs médicaux CFC

Lors de la discussion, il a été souligné que les contacts devaient être réduits le plus possible et que la charge pour les personnes concernées ne devait pas être excessive. Un plan B a en outre été élaboré pour le cas où l’évolution épidémiologique ne permettrait pas de mener la PQ conformément à l’orfo. Si cette situation devait se produire, le canton concerné prendrait contact avec l’OdASanté, dont la task force déciderait alors s’il y a lieu d’appliquer le plan B. Celui-ci prévoit que la note du travail pratique est déterminée par l’établissement de formation au moyen d’un formulaire unifié (comme pour la PQ 2020).

Cela étant, l'OdASanté et SAVOIRSOCIAL ont proposé mi-décembre à la commission Procédures de qualification (CPQ) de la Conférence suisse des offices de la formation professionnelle (CSFP) de réaliser la PQ conformément à l’orfo. La proposition était accompagnée d’une information sur le plan B de façon que la Confédération puisse préparer les bases légales correspondantes le cas échéant. La décision de la CPQ est attendue pour le 31 décembre 2020.

Les responsabilités relatives à l’organisation de la PQ sont inchangées et conformes à la loi sur la formation professionnelle : il appartient aux cantons de veiller à l’organisation de la PQ et de délivrer les titres de fin de formation. Les organisations du monde du travail fixent le contenu des examens. Début janvier 2021, l'OdASanté et SAVOIRSOCIAL informeront sur la décision de la CPQ par ce même canal.

Taskforce 2020: garantir la procédure de qualification 2021

11.11.2020 – En collaboration avec ses organisations membres, les organisations cantonales du monde du travail et en concertation avec le domaine du social, l’OdASanté a commencé les travaux préparatoires pour la procédure de qualification 2021 (PQ 2021) en tenant compte des conditions liées au coronavirus. Les préparatifs concernent les trois formations initiales du domaine de la santé.

  • Aide en soins et accompagnement AFP
  • Assistante / assistant en soins et santé communautaire CFC
  • Technologue en dispositifs médicaux CFC

L’objectif de l’OdASanté est de faire valoir les préoccupations concernant la mise en œuvre de la PQ 2021 auprès de la Task Force nationale " Perspectives Apprentissage 2020 ". En participant activement à la Task Force, l’OdASanté met tout en œuvre pour que des PQ 2021, cordonnées au niveau national et uniformes, soit définies et implémentées pour les trois professions mentionnées.

La Task Force " Perspectives Apprentissage 2020 " est un organe du partenariat de la formation professionnelle mis sur pied par le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI qui s’engage pour la procédure de qualification 2021. Pour garantir la procédure de qualification 2021 la Task Force a constitué un groupe de travail dans lequel l’OdASanté est également impliqué.

Les examens fédéraux ont eu lieu comme prévu

02.11.2020 – La mise en œuvre des examens professionnels Assistant-e spécialisé-e en soins de longue durée et accompagnement et Spécialiste en kinesthétique appliquée a eu lieu comme prévu. Le concept de protection y a été appliqué. Comme les années précédentes les participant-e-s ont bénéficié d’un cadre professionnel et d’une bonne organisation.

Les Conférences des organes responsables remercient les expertes et experts d’examen, les Commissions responsables des examens et de l’assurance qualité et le Secrétariat d’examen pour leur engagement exceptionnel lors de ces examens.

Examens fédéraux avec concept de protection

24.09.2020 – La mise en œuvre des examens professionnels d’assistant-e spécialisé-e en soins de longue durée et accompagnement et de spécialiste en kinesthétique appliquée est à l'ordre du jour et se déroulera comme prévu. Si la situation devait évoluer, l’OdASanté et EPSanté vous en informeront immédiatement.

L’OdASanté a développé un concept de protection pour la réalisation des examens et pour des évènements comparables. Ce concept est régulièrement revu. En outre, un groupe d’accompagnement est en place et se concerte chaque semaine sur la mise en œuvre des examens. Le groupe d’accompagnement émet des recommandations à l’intention des organes responsables.

Procédure de qualification dans la formation professionnelle initiale / centres de cours interentreprises / Task Force Perspectives Apprentissage 2020

12.05.2020 / 15.05.2020 – L’organe de pilotage "Formation professionnelle 2030" a publié le 12 mai 2020 de nouvelles informations sur la procédure de qualification dans la formation professionnelle initiale et sur les centres de cours interentreprises. A noter également le communiqué de presse du SEFRI "Task Force Perspectives Apprentissage 2020" du 15 mai 2020.

Filières de formation et études postdiplômes dans les écoles supérieures

11.05.2020 – Le SEFRI a informé, que les activités présentielles dans les écoles, les écoles supérieures, les hautes écoles et les autres établissements de formation sont interdites, à moins de réunir cinq personnes au maximum. Les examens peuvent se dérouler à condition d’appliquer les mesures préconisées par l’OFSP concernant l’hygiène et la distance sociale. Il est prévu de mettre en œuvre d’autres mesures de déconfinement concernant les activités présentielles le 8 juin 2020. Sur ce point, une décision du Conseil fédéral ayant force obligatoire est attendue pour le 27 mai 2020.

Toute information complémentaire est à disposition au site du SEFRI.

Veuillez prendre note des documents suivants:

Cette année aussi, les jeunes pourront obtenir une certification professionnelle pleinement reconnue

30.04.2020 – Sous la direction de l’organe de pilotage "Formation professionnelle 2030" (SEFRI, Conférence suisse des offices de la formation professionnelle, Union patronale suisse, Union suisse des arts et métiers, Union syndicale et Travail.Suisse), un groupe de travail a rédigé une proposition pour l’organisation des procédures de qualification 2020, fourni la documentation correspondante et défini les processus à suivre. Se fondant sur ces bases élaborées en partenariat, le Conseil fédéral a mis en force l’ordonnance correspondante le 16 avril 2020. Les apprentis pourront ainsi obtenir leur CFC ou leur AFP comme auparavant malgré la crise du coronavirus.

Procédures de qualification ordinaires pour les étudiant-e-s en soins infirmiers (ES)

30.04.2020 – Dans la situation actuelle avec le coronavirus, les prestataires de formation et les entreprises s’efforcent également de garantir des procédures de qualification pour les futurs infirmières et infirmiers diplômés ES. L’objectif est de terminer les procédures de qualification prévues d’ici l’été. Du point de vue de l’OdASanté et de l’Association suisse des centres de formation santé ASCFS, les parties "Travail de diplôme ou projet orienté vers la pratique", "Qualification de stage" et Examen oral" sont réalisables dans le cadre des lignes directrices valables en matière de protection de la santé.

Les prestataires de formation restent le principal interlocuteur pour toutes les questions relatives aux modalités de la mise en œuvre.

Pour l’OdASanté et l’ASCFS il est important que les étudiant-e-s obtiennent leur diplôme selon le calendrier prévu pour pouvoir ensuite pratiquer leur profession d’infirmier/infirmière diplômé-e sans problème.

Procédures de qualification pour la formation professionnelle initiale: grille d’évaluation, série de questions

29.04.2020 – OdASanté met au point les détails quant à l’utilisation de la grille d’évaluation du travail pratique individuel et la mise en œuvre de l’entretien professionnel pour les professions ASA et ASSC; ceci en étroite collaboration avec le CSFO et les cheffes et chefs expert-e-s. Ces principes de base sont valables pour la procédure de qualification en cours.

  • Grille d'évaluation Travaux Pratiques
    Les grilles d'évaluation Travaux Pratiques sont en cours d'élaboration selon le calendrier CSFO:
    https://qv.berufsbildung.ch/dyn/26006.aspx
  • Entretiens professionnels sur les connaissances professionnelles
    La série de questions pour les entretiens professionnels sur les connaissances professionnelles pour les candidat-e-s de l’article 32 et les personnes qui répètent a été élaborée sur la base des examens écrits. Les séries sont à la disposition des cheffes et chefs expert-e-s en ligne dès le vendredi, 01.05.2020 (espace protégé Extranet).
  • Procès-verbal et évaluation pour l’entretien professionnel Connaissances professionnelles
    Le document "Procès-verbal et évaluation pour l’entretien professionnel Connaissances professionnelles" a été élaboré en collaboration avec les cheffes et chefs expert-e-s. Les cheffes et chefs expert-e-s ont reçu le document vendredi, 24.04.2020.

L’OdASanté remercie tous les participants pour leur soutien à l’élaboration des documents mentionnés ci-dessus.

Coronavirus : la Confédération a statué au sujet des examens de maturité

29.04.2020 – À la demande de la CDIP, le Conseil fédéral a autorisé les gymnases cantonaux à ne pas organiser d’examens écrits de maturité cette année. Cette décision permet aux cantons de tenir compte des différentes situations découlant de la crise du coronavirus. Quant aux examens cantonaux de maturité professionnelle fédérale, ils sont annulés dans toute la Suisse et remplacés par des notes d’école.

Procédures de qualification 2020 des formations professionnelles initiales ASA et ASSC : le SEFRI approuve la variante 3A pour le domaine de la santé

21.04.2020 – Le 16 avril 2020, l’OdASanté a soumis à la Commission procédures de qualification CPQ une proposition pour la mise en œuvre de la Variante 3A pour les aides en soins et accompagnement AFP (ASA) et les assistant-e-s en soins et santé communautaire CFC (ASSC). La CPQ a examiné la proposition. Sur recommandation de la CPQ, le SEFRI l’a acceptée.

Procédures de qualification de la formation professionnelle initiale : soumission d'une requête à la CPQ afin de mettre en oeuvre la variante 3A

16.04.2020 – L'OdASanté a soumis une requête à la commission Procédures de qualification (CPQ) afin de mettre en oeuvre la variante 3A pour les aides en soins et accompagnement AFP ainsi que pour les assistant-e-s en soins et santé communautaire CFC.

Procédures de qualification de la formation professionnelle initiale : demandes à l’intention de la CPQ et du SEFRI

09.04.2020 – La Confédération, les cantons et les partenaires sociaux ont trouvé un accord concernant la mise en œuvre des procédures de qualification adaptées pour la formation professionnelle initiale. Une information correspondante a été publiée ici le 9 avril 2020.

Sur la base de cet accord, les deux organisations faîtières l’OdASanté et SAVOIRSOCIAL ont présenté à la Commission procédures de qualification CPQ des propositions pour la mise en œuvre des PQ des secteurs de la santé et du social pour un examen formel. Elles seront ensuite validées par le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI.

L’OdASanté et SAVOIRSOCIAL ont effectué les préparatifs nécessaires, pour que la saisie des demandes puisse avoir lieu dans les délais. Concernant la mise en œuvre de la PQ 2020, le souci principal est d’avoir le plus rapidement possible une situation claire.

Procédure de qualification des formations professionnelles initiales : proposition de solution pour les domaines santé et social

01.04.2020 - Sous la direction de l’organe de pilotage "Formation professionnelle 2030" (SEFRI, CSFP, Union Patronale Suisse, Usam, USS et Travail.Suisse), les partenaires de la formation professionnelle se sont accordés sur une démarche commune à l’échelle nationale. Cette démarche est décrite dans le document "Convention entre les partenaires de la formation professionnelle sur l’adaptation des procédures de qualification pour la formation professionnelle initiale 2020". Il y a trois variantes à disposition.

L'OdASanté et SAVOIRSOCIAL se référent sur ces propositions de solution. Pour les deux organisations faitières c’est évident : seules les variantes 3a et 3b conviennent pour les domaines de la santé et du social, vu que la mise en œuvre du travail pratique individuel (TPI) ou du travail pratique prescrit (TPP) n’étant pas possible dans certains cantons ou institutions.

Tous les détails concernant ce sujet peuvent être consultés dans le document "Information Procédure de qualification des formations professionnelles initiales ASA, ASSC et ASE" publié par l’OdASanté et SAVOIRSOCIAL le 1er avril 2020.

La formation de technologue en dispositifs médicaux se poursuit comme prévu

30.03.2020 - L’OdASanté et la Société Suisse de Stérilisation Hospitalière SSSH relèvent que la formation de technologue en dispositifs médicaux (CFC) peut en grande partie se poursuivre sur une base régulière. Dans toutes les régions linguistiques, la scolarisation se fait par le biais de l'enseignement à domicile. Dans les entreprises, les personnes sont formées selon le plan de formation dans le respect des mesures d'hygiène généralement renforcées. Actuellement, l’OdASanté et la SSSH ne voient pas la nécessité d'agir à cet égard. Ceci est valable pour autant que les entreprises n’aient pas été obligées d’adopter des mesures particulières.

2. Appel lancé par les partenaires de la formation professionnelle à tous les acteurs de la formation professionnelle

19.03.2020 - La crise du coronavirus a également des répercussions sur les procédures de qualification dans la formation professionnelle initiale (examens de fin d’apprentissage). Malgré cette crise et comme les années passées, les apprentis doivent néanmoins pouvoir obtenir leur CFC ou leur AFP à la fin de leur formation. Il en va de même pour la maturité professionnelle. Les partenaires de la formation professionnelle s’emploient activement à définir une procédure coordonnée à l’échelle nationale qui soit adaptée à la situation actuelle. Le 19 mars 2020, ils se sont accordés sur une manière d’agir commune. La santé et la protection des individus figurent également au premier rang des priorités dans la formation professionnelle initiale.

Engagement de personnes en formation dans la prise en charge sanitaire

19.03.2020 – Vu l’extension de l’épidémie due au coronavirus, on envisage en Suisse d’intégrer à la prise en charge sanitaire les étudiant-e-s et les apprenti-e-s se formant aux professions soignantes. Ces personnes peuvent en effet constituer une ressource précieuse sur les lieux de travail. En tant qu’organe responsable des ordonnances sur la formation et des plans d’études cadres en soins infirmiers (et, de façon plus générale, dans le domaine de la santé), l’OdASanté a consulté ses prestataires de formation. Elle est consciente de l’urgence que représente l’intégration de personnes en formation sur les lieux de travail, mais rappelle que, le cas échéant, ces personnes doivent être encadrées par des professionnels habilités et expérimentés.

1. Appel lancé par les partenaires de la formation professionnelle à tous les acteurs de la formation professionnelle

17.03.2020 - La Suisse se trouve dans une situation exceptionnelle, qui peut évoluer à tout moment. Cette situation a également un impact considérable sur la formation professionnelle et soulève de nombreuses questions d’exécution. En ce mardi 17 mars 2020, les partenaires de la formation professionnelle (Confédération, cantons et organisations du monde du travail) se sont accordés sur une démarche commune à l’échelle nationale.

SwissSkills et WorldSkills

WorldSkills Competitions 2021 – Réportés d’une année

03.11.2020 – Les WorldSkills de Shanghai, initialement prévus pour fin septembre 2021, ont été repoussés d’une année à l’automne 2022 en raison de la pandémie du corona en cours. Cette décision a été communiquée par WorldSkills International le 3 novembre 2022. SwissSkills analysera en détail les conséquences de cette décision.

L’OdASanté reste en contact avec SwissSkills à ce sujet. De plus amples informations concernant la participation de la branche de la santé aux WorldSkills Competitions seront prochainement communiquées par l’OdASanté.

SwissSkills 2020 – Nouveaux informations par rapport à la forme

15.05.2020 – En concertation avec le Conseil consultatif des SwissSkills et le Groupe responsable du concours l’OdASanté a décidé de proposer, cette année, des SwissSkills pour les Assistants en soins et santé communautaire sous une autre forme. Ils se tiendraient sous le label SwissSkills Championships 2020 et, selon la planification actuelle, entre le 9 et 13 septembre 2020. OdASanté a présenté vendredi 15 mai 2020 la demande correspondante au SwissSkills.

Le Groupe responsable du concours travaille actuellement à plein régime pour fixer les modalités d’une forme alternative du concours adaptée à la situation actuelle. Dès que OdASanté aura de nouvelles informations, elle les transmettera bien entendu aux candidat-e-s, aux OrTra cantonales et aux entreprises concernées.

SwissSkills 2020 – Clarification en cours pour un format différent

08.05.2020 – La grande manifestation des Championnats suisses des métiers, les "SwissSkills 2020", prévue du 9 au 13 septembre 2020 à Berne a dû être repoussée à l’automne 2022 en raison de la pandémie de coronavirus. L’OdASanté, le Conseil consultatif SwissSkills et le groupe responsable du concours examinent actuellement les options possibles en vue de de trouver une alternative pour 2020. L’objectif est, d’ici la fin mai, d’élaborer une autre solution avec un règlement adapté. Elle serait envoyée début juin 2020 aux candidat-e-s ASSC annoncés ; aux organisations cantonales et régionales du monde du travail et aux entreprises concernées. L’OdASanté est volontiers à la disposition des candidat-e-s et des partenaires concernés pour toute question: info@odasante.ch.

Les SwissSkills 2020 reportés à l’automne 2022

29.04.2020 – Les SwissSkills 2020, championnats centralisés des métiers, prévus du 9 au 13 septembre 2020 à Berne, sont reportés à l’automne 2022 en raison de la pandémie du coronavirus. L'OdASanté est en contact étroit avec SwissSkills, dont elle examine les diverses propositions. Dès que de nouvelles informations seront disponibles, elles seront publiées sur odasante.ch.

Veuillez prendre note du communiqué de presse de SwissSkills du 29.04.2020.

SwissSkills 2020 : analyse de la situation en cours

22.04.2020 – Les championnats suisses des métiers devraient se tenir du 9 au 13 septembre 2020 à Berne ; le domaine de la santé y prend également part. En raison de la situation actuelle avec le Coronavirus, une analyse de la situation est en cours avec la participation des associations de branche et de la Confédération. L’OdASanté est impliquée dans le processus.

Information du 22.04.2020

 

Informations concernant les soutiens économiques

Information de l'Union patronale suisse - Update coronavirus

20.05.2020 – L'Union patronale suisse a fait un résumé des dernières décisions du Conseil fédéral et des autorités.

FAQ: chômage partiel pour les apprenti-e-s

16.04.2020 – Le Conseil fédéral a étendu le droit à l'indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail (RHT) aux personnes exerçant un emploi à durée déterminée, en apprentissage ou au service d'une organisation de travail temporaire. L’instrument de la RHT (fréquemment appelé « chômage partiel ») permet de pallier une baisse temporaire de l’activité et de préserver des places d’apprentissage. Pour les entreprises formatrices, ces mesures sont nouvelles et suscitent une série de questions. Les réponses à ces questions ont été formulées d’entente avec le SECO, qui est l’office compétent en matière de droit du travail et de l’assurance chômage.

Coronavirus : Un train de mesures pour atténuer les conséquences économiques

20.03.2020 – Le 20 mars 2020, le Conseil fédéral a arrêté un train de mesures à hauteur de 32 milliards de francs en vue d’atténuer l’impact économique de la propagation du coronavirus. Compte tenu des mesures décidées le 13 mars, plus de 40 milliards seront ainsi disponibles. La balle est maintenant dans le camp du Parlement : la Délégation des finances se prononcera à ce sujet au début de la semaine prochaine. L’objectif de ces mesures, qui s’adressent à différents groupes cibles, est de sauvegarder les emplois, de garantir les salaires et de soutenir les indépendants. Des mesures ont également été prises dans le domaine de la culture et des sports en vue d’éviter des faillites et d’amortir de lourdes conséquences financières.

 

Informations des autorités

Coronavirus : le Conseil fédéral décide un large assouplissement pour le 6 juin

27.05.2020 - À compter du 6 juin 2020, les mesures de lutte contre le coronavirus seront largement assouplies. Le Conseil fédéral a pris cette décision lors de sa séance du 27 mai 2020 en se fondant sur l’évolution épidémiologique positive. Il est à nouveau possible d’organiser des manifestations réunissant jusqu’à 300 personnes. Quant aux rassemblements spontanés, ils sont aussi à nouveau autorisés jusqu’à 30 personnes. Les établissements de loisirs et les autres attractions touristiques peuvent rouvrir leurs portes. Le Conseil fédéral a également décidé de ne plus considérer la situation comme extraordinaire au sens de la loi sur les épidémies à compter du 19 juin 2020.

Informations de l'OFSP

Nouveau coronavirus : l'OFSP vous tient au courant concernant la situation en Suisse.

Informations du SEFRI

Le coronavirus touche aussi le domaine de la formation, de la recherche et de l’innovation.