News

07.05.2018
Études postdiplômes - Soins d’anesthésie, soins intensifs, soins d’urgence

EPD ES AIU: près de 10% de diplômes supplémentaires délivrés

En 2017, le nombre de post-diplômes ES délivrés en soins d’anesthésie, soins intensifs et soins d’urgence AIU a augmenté d’environ 10 pourcent par rapport à l’année dernière. Le nombre d’admissions a diminué de 7 pourcent. C’est ce que révèle le recueil annuel des données de l’OdASanté.

Le Secrétariat général de l‘OdASanté a effectué le sondage annuel sur l’année écoulée auprès de tous les prestataires de formation d’études post-diplômes ES en soins en anesthésie, soins intensifs et soins d’urgence AIU au début de l’année 2018. Les résultats:

Près de 10 pourcent de diplômes supplémentaires délivrés

Le nombre d’examens post-diplômes AIU réussis a augmenté d’environ 10% de 2016 à 2017 (2016: 447; 2017: 491). Le nombre d’admissions a diminué de 7% ; il a passé de 599 en 2016 à 557 en 2017.

Le taux d’abandon reste stable

Le taux d’abandon annuel reste stable et s‘élève à 16%. Les principaux motifs conduisant à un abandon sont :

  • des prestations professionnelles insuffisantes,
  • un mauvais choix de carrière ; le changement de domaine professionnel (EPD ne répond pas aux attentes),
  • un échec répété de la qualification semestrielle.

Nombre de répétitions de l’examen de diplôme

Le nombre de répétitions de l’examen de diplôme est également resté stable et s’élève à 11 pourcent (2016: 61: 2017: 66). Pour une partie des étudiant-e-s l’examen de diplôme reste un défi important. Le nombre de de travaux de diplôme répétés a augmenté de 13% par rapport à l’année précédente (2016: 43; 2017: 49). Le nombre d’échecs définitifs reste bas avec moins de 1%. Cela signifie que malgré les difficultés du début les étudiant-e-s parviennent, en bénéficiant d’un soutien ciblé, après avoir répété une première fois à obtenir le diplôme.

Ambulanciers et sages-femmes admis aux EPD AIU

Le nombre d’ambulancières et d’ambulanciers admis à la formation AIU reste bas: 7 en 2015, 12 en 2016 et 10 en 2017. La plupart des ambulancières et ambulanciers s’intéressent aux domaines des soins en anesthésie et aux soins d’urgence.

La formation AIU n’est toujours pas une option pour les sages-femmes. Aucune sage-femme ne s’y est intéressée jusqu’à maintenant.

Informations détaillées

Pour de plus amples informations, nous vous prions de consulter l’évaluation de la récolte des données 2017 disponible ici.

La Commission de développement a pris connaissance en avril 2018 des résultats de cette récolte annuelle des données.