News

27.01.2020
Politique de la formation

Système de formation suisse – un modèle pour l’Autriche ?

En instituant un système de formation qui garantit la perméabilité entre les divers degrés, la Suisse a donné une réponse à la pénurie croissante de personnel qualifié dans les soins. Plusieurs pays de l’UE – notamment l’Autriche – voient dans le « modèle suisse » une approche possible pour lutter contre le manque aigu de personnel soignant. Pour en apprendre davantage sur cette solution, l’institution Hilfswerk Österreich a invité l’OdASanté à Vienne mi-janvier 2020.

Un débat se déroule actuellement en Autriche sur les soins de demain avec, au cœur des préoccupations, l'aggravation de la pénurie de personnel qualifié. Les divers groupes d’intérêt et d’interlocuteurs discutent des mesures possibles pour répondre aux besoins en la matière. Pour les acteurs du système de santé, il faut notamment étendre l’offre de formation et augmenter sa flexibilité.

Forte de ces constats, l’institution Hilfswerk Österreich – première organisation d’utilité publique pour les prestations dans les domaines de la santé, du social et de l’aide aux familles – s'est intéressée en début d’année à la formation professionnelle en Suisse et a pris contact avec l'OdASanté pour se renseigner sur ce sujet.

La Suisse propose un portfolio attrayant

L’échange avec l’Autriche a fait ressortir le fait que, depuis la mise en vigueur de la loi sur la formation professionnelle en 2004, la Suisse a consolidé ce domaine de façon efficace. En développant des profils professionnels et en instituant de nouveaux titres de formation, la branche santé, les associations spécialisées et les associations professionnelles ont créé un portfolio très intéressant, en étroite collaboration avec les établissements et les autorités. Depuis 2004, les prescriptions sur la formation dans les diverses professions de la santé ont été adaptées à la nouvelle législation (lire à ce propos l’interview d’Urs Sieber, secrétaire général de l’OdASanté - document disponible qu'en allemand).

Accroissement du nombre de titres professionnels dans les soins

La rencontre tenue à Vienne a montré qu’au cours des dernières années, les établissements de santé suisses étaient parvenus à accroître le nombre de places de formation dans les soins, tout en préservant la qualité de la formation. Ils ont ainsi contenu efficacement une nouvelle amplification des besoins en personnel qualifié. C'est la raison de l’intérêt que d’autres pays portent à la Suisse.

Conjointement avec ses partenaires de la Confédération, des cantons, des associations professionnelles et des établissements sanitaires, l’OdASanté entend poursuivre ses efforts pour entretenir et développer le système de la formation professionnelle en Suisse. Des investissements importants dans ce domaine restent nécessaires pour garantir la sécurité de la prise en charge sanitaire dans tout le pays.

Numérisation et flexibilisation en point de mire

Comme les autres branches, la santé doit tenir compte de la numérisation et de la flexibilisation. La progression de ces deux mégatendances pose de nouvelles exigences à la structuration et à la mise en œuvre de la formation professionnelle. L'OdASanté se préoccupe de cette question depuis plusieurs années et entretient des contacts à cet égard avec les établissements, les institutions de recherche et les autorités.

Revue de presse Autriche (sélection)